Les débuts dans le sud

Début du festival d’Avignon

Du mercredi 16 au samedi 19 juillet 2008 :

Je retrouve le festival pour la troisième fois. Je me sais bien dans cette ambiance de fête théâtrale. Je loge chez Guillaume et Audrey comme trois autres amis…les soirées sont bien arrosées entre l’appartement, les bars et les rues. Malgré tout j’arrive à être productif. Je profite des conférences proposées par “Le théâtre des idées”… Je me laisse porter par les invitations pour découvrir le festival “off”…La qualité n’est pas toujours là mais je suis tombé sur une perle : “Appuntamento” du metteur en scène Christophe Piret. Je découvre aussi le travail de François Tanguy grâce aux “Rencontres de la pirogue”…Enfin il y a de nombreuses expos, notamment à la Maison Jean Vilar sur les évènements d’Avignon 68 avec le “Living theater”… mais aussi l’installation “Précisions sur les vagues #2″ de Célia Houdart et “Paradisio” de Roméo Castelluci.  
Je pensais danser dans les rues dès le premier jour mais sans décors, sans musique ni costume c’est difficile d’être visible…autant danser pour soi. J’abandonne un peu l’idée. Mais samedi sur la Place de l’Horloge j’aperçois des danseurs contemporains faire une improvisation libre. Je n’hésite pas ! Je vais à la rencontre, ils sont ouverts, on se donne rendez vous le lendemain vers 18h…