Les débuts dans le sud

Résidence a la ferme de la Colle

Du mercredi 6 août au jeudi 14 août

Tout commence à mon départ de Rennes…

Je suis pris en stop par Laurent un photographe qui me parle de Philippe et de la Compagnie Begat… Il me donne ses contacts. Philippe accepte de m’accueillir quelques jours pour la création d’un spectacle de danse…

J’arrive à la ferme au son d’une Batucada…

Elle sera en résidence jusqu’au samedi. Je rencontre Philippe, je lui parle de mon problème de sono…deux minutes plus tard un troc s’organise : mon ipod et mes enceintes contre un poste qui fonctionne à pile…c’est parfait ! J’ai de la musique ! Je ne serais plus le fou du village… J’installe mes affaires sur une plateforme sous un arbre… Je sympathise avec quelques personnes de la Batouk de Grenoble…ils sont plus de trente ! Jusqu’à samedi, je vais manger avec eux midi et soir, ça donne l’occasion de rencontre de belles personnes…musiciens amateurs ou professionnels…danseuse…passionné de voyages…

Le lendemain…

Je pars à Gréoux-les-bains pour danser sur le marché…je n’ose pas me mettre en pleine lumière…je m’installe dans une rue parallèle. Du coup, il y a peu de passage…quelques sourires tout de même…et je gagne peu : 5 euros en 45 min. Je suis lessivé… la pression, l’effort et la chaleur…je dors une bonne partie de l’après-midi. Le vendredi je me lance dans la recherche de musique, je ne sais pas trop comment m’organiser, j’écoute plein de trucs… Mon choix s’arrête sur de la musique hongroise, indienne, des percussions et Ray Charles. Le soir, nous allons tous à Gréoux pour voir “Yourgui !” de la Compagnie Begat …( vous pouvez voir des photos sur leur site : www.begat.org ) La soirée continue à La Colle avec un concert de La Batouk.

Le samedi…

Les musiciens sont sur le départ. De mon côté, c’est le début du travail…

Après deux heures de travail, je sens que ça ne va pas être facile… Je ne sais pas où je vais…Je n’ai pas de point d’appui…personne avec qui mettre en perspective. Je ne veux pas fixer une forme pour rester dans une danse offerte sur le moment… Je cherche donc du vocabulaire…mon alphabet… Je cherche les liens entre danse et musique… les différents rythmes…

“Tu réfléchis trop !”

Chuniata (désolé pour l’orthographe) me le dira souvent… Ça me vexe, je digère et je m’incline… Je continue malgré tout à chercher pour mon spectacle… J’utilise des objets, je me concentre sur une partie de mon corps, je décompose la musique, j’alterne les vitesses des mouvements… Et j’ai l’impression que ça n’a pas d’âme ! Le plaisir de la danse c’est naturel…des musiciens et des chants… la danse vient toute seule ! J’aperçoit au loin le chemin à parcourir pour découvrir ma danse… En partant, Chuniata m’offre un CD de musique turque…danse sacrée des Dervish tourneurs.

Les habitants de La Colle

Philippe, le patron de La Colle, me parle de ces différents voyages, de ces débuts avec la Compagnie Bégat… Il me donne des conseils. Ca me donne du courage pour mon voyage. Je n’aurais malheureusement pas beaucoup d’occasions de parler avec lui car il y a du monde à La Colle…il y a Philippe, Hervé et Corinne qui habitent à la ferme…leurs amis : Julien, Mireille et Benoit…que je vois souvent…et d’autres amis : Chouniata et Eric…que je vois moins…des enfants…deux chats discrets et deux chiens stupides ! Bref il y a du mouvement. Hervé me montre des photos de son voyage en Thaïlande avec “Clowns sans frontières”… Il nous parle de son dernier voyage au Congo (RDC)… Je me sens tout petit, ridicule, avec mes expérimentations chorégraphiques. Mais je ne peux pas me comparer… Je dois continuer à travailler et ne pas me juger… donc je continue ! Avec un rythme de deux heures par jours… c’est difficile pour moi de rester concentré plus longtemps…ça avance doucement, je commence à trouver des formes qui me plaisent.

Prendre le temps

Je finis “Crime et Châtiment”, je me reposer et je vais voir des matchs de foot ! Hervé et Benoît sont “fan” de l’OM et ça tombe bien le samedi 9 août c’est Rennes/Marseille…4 à 3 pour Marseille à deux minutes de la fin…résultat final 4 á 4 ! Je suis assez fier d’être “Rennais”. Et le mercredi 13, l’OM joue un match pour la Ligue des Champions, résultat 1-0 pour l’OM.

Jeudi 14 août

Je suis sur le départ. Cette semaine de résidence n’a pas été facile pour mon projet de spectacle…Je me suis heurté à mes propres idées…Elles partent dans tous les sens…je les critique…je les remets en causes…Il n’y a pas de création ! C’est dur de trouver l’inspiration seul. J’ai malgré tout des matériaux qui me permettent de faire des improvisations construites. Finalement, c’est ce que je cherchais ! Je pars avec Benoît qui m’a proposé de me déposer à Aix. Il me parle de musique, de ses tournées avec un cirque pendant 3 ou 4 ans…encore un mec en or. Je sens que ma route sera encore longue…les choses à découvrir sont infinies ! Je descends…et c’est parti pour l’Espagne !